Le Collectif Sur le Bord est fondé en 2018 sous l'impulsion de Ronan Celestine et Shérone Rey.

Notre univers est empreint de poésie macabre, d'humour noir, de cynisme et de cruauté. Mais même si tout est pourri au royaume de Danemark et d'ailleurs, il reste le désir; désir de lutte, désir de dévorer le monde. Ensemble.

Le Collectif Sur le Bord entretient un lien très fort à la notion de ville, de monde urbain. Un désir de rouille et d'acier, matériel ou textuel, pour questionner notre rapport à l'autre, au monde social, à la foule qui grouille.

Le corps est au centre de notre travail, comme médium vibratoire, au présent, qui ne peut pas tricher, qui parle de relations, de frictions ou de fusions. Se dérobant toujours à la notion de psychologie, l'émotion vibre par le ventre, sortant du crâne pour s'engouffrer dans l'instinct, le lâcher prise.

Dossier Artistique :

RETROUVEZ LES MEMBRES DU COLLECTIF

12341192_10208298238919643_6266281880840

Shérone Rey

Shérone se forme au jeu avec l'obtention de la licence en arts du spectacle à Bordeaux 3 et ensuite avec le Cours Artefact parisien qu'elle termine avec la participation au festival d'Avignon dans un Feydeau. Également danseuse, elle se forme avec Delphine Perrière Sanchou et intègre la compagnie Ma Bulle. Shérone a travaillé avec plusieurs compagnies : Camera obscura lors de sa vie à Bordeaux, Rocking chair à Paris pour qui elle est assistante mise en scène ainsi que Les Ombres Opaques pour qui elle est danseuse et chorégraphe.

Actuellement, Shérone est médiatrice culturelle pour plusieurs structures et mêle différentes facettes de ses activités pour se faire : jeu, marionnettes, mise en scène, directrice d'acteur.rices et danse contemporaine.

19417238_10158863736095057_7954174496010

Solène Maureau

Solène se forme au jeu au conservatoire de Bordeaux puis à Bruxelles, dans l’école de théâtre du mouvement Lassaad. Touchant à la danse, au mime, à la marionnette, elle découvre, au cours de sa formation belge, l’art du masque et de sa confection. Cette aventure l’amènera jusqu’en Italie pour apprendre sous l’œil avisé de Matteo Destro. Parallèlement elle s’initie au théâtre de rue, d’abord au festival de La plage des six pompes en Suisse qui accueille Mirandola lors de l’été 2018. Puis c’est avec des projets de la compagnie Kopek qu’elle continue de questionner la place du théâtre et le rôle de son public.

_MG_0550.JPG
Geoffrey Pieuchot

Comédien formé au cours privé Artefact, Geoffrey alterne entre théâtre et cinéma. Il concourt à l’élaboration de plusieurs spectacles dont certains à la Comédie de Paris ou encore au Palais des Glaces. Il participe depuis 2018 au Festival OFF d'Avignon avec la compagnie Out of Artefact.

DSC04106.JPG

Ronan Celestine

Ébéniste formé à la fédération compagnonnique des métiers du bâtiment, il intègre le DTMS machiniste constructeur de Toulouse. Grâce à ces deux formations, il put accompagner différentes compagnies, qu’elles soient de théâtre, de cirque, de danse ou d’arts de rue. A ce jour, il travaille au centre dramatique national de l’Union en tant que machiniste constructeur.

Profil picture.jpeg

Ava Fischbach

Ava est artiste peintre sculptrice, ayant travaillé à Paris jusqu’à ce printemps 2020 au cours duquel elle a décidé de rentrer dans sa région natale, en Gironde. Elle habite aujourd'hui à Limoges membre du collectif d’artiste Roue Libre et du Réseau Réfractaires, indépendants de la céramique en Nouvelle-Aquitaine.

Sa pratique s’étend de la sculpture d’argile naturelle, de porcelaine, de plâtre, de faïence à la peinture à l’huile et végétale.
Les installations textiles, les sculptures et les peintures cherchent à approfondir la notion de matière. Elle construit un travail confrontant la brutalité des éléments naturels recherchés et leur rencontre avec ses mouvements, ses gestes qui tentent de découvrir un monde rêvé, un monde sensible de matières vivantes et de corps dansants.

Elle est diplômée de l’École Nationale supérieure d’arts et arts appliqués de Duperré à Paris et de la Central Saint Martins à Londres.

Communiqué

Ce communiqué est destiné à clarifier la situation à la suite d'évènements récents impliquant l'un des membres de notre association. En effet, des comportements inappropriés envers plusieurs femmes ont été découverts. Malgré la présence de ces comportements déplacés dans un cadre professionnel n'impliquant pas le Collectif, mais impliquant l'intervenant en nom propre, nous tenions à nous exprimer et à agir face à cette situation. Nous, le reste des membres de l'association, souhaitons vous assurer de notre totale opposition à ce genre d'attitude et condamnons fermement ce type d'agissements. La personne en question a été expulsée et ne participera plus ni aux spectacles/ateliers/travaux de l'association ni ne sera décisionnaire de quoi que ce soit. Cependant, nous nous voyons dans l'obligation de laisser cette personne terminer deux contrats avec une date de finalité proche et pour lesquelles la rémunération a déjà été effectuée tout en redoublant de prudence. L'expulsion a été ratifiée par une assemblée générale en date du 10 mai 2022 et ne saurait être remise en question. Même si la responsabilité de cette situation n'incombe qu'à la seule personne incriminée, nous tenons, en tant que collectif, à présenter nos plus sincères excuses aux personnes qui ont été heurté directement par ces écarts intolérables. Malgré d'évidents changements concernant la direction de plusieurs travaux de l'association, nous sommes toujours là, bien présents, nos valeurs solidement accrochées (aujourd'hui plus que jamais), et bien décidés à créer de plus belle. Nous espérons vous voir très bientôt pour de nouvelles aventures

collectif logo carte de visite .jpg