LES ASTICOTS NE MANGENT PAS QUE DES POMMES

ASTICOTS.png

Un rite jubilatoire, un sourire narquois et tendre à la pomme de cette constatation malheureuse :

 

« A la fin, on meurt tous ».

 

Dans une grande fresque macabre, sept comédien.ne.s/metteur.euse.s en scène vont pouvoir s’essayer au goût qui est le plus fort, celui de la mort. Nous nous servons du temps théâtral, ce temps suspendu, pour s’arrêter quelques instants hors de l’existence, et s’émanciper de cette peur inconditionnelle.

Le spectacle prend donc la forme d’un crash test de l’existence, on va pouvoir s’essayer à toutes les formes de fins, en usant de plusieurs formes artistiques, telles que la danse, la marionnette, la musique; apprivoiser la mort en la pliant à des règles, la transformer en jeu, que ce jeu se transforme en exutoire, un moyen de regarder la faucheuse dans les yeux, d’en parler, et d’en rire (jaune).

 marionnette /théâtre/danse

Durée : 1h30

à partir de 12 ans

Geoffrey Pieuchot

Sanahé Deruelle

Sherone Rey

Solène Moreau

Ronan Celestine

Thibault Seyt

Création collective

Scénographie : Henri Leutner

Création lumière : Antoine Guignard

Machinerie-construction : Ronan Celestine

Ecriture : Sherone Rey, Geoffrey Pieuchot, Thibault Seyt

Dossier de production :